Le Burkina Faso annonce la construction d’une raffinerie de pétrole

Par beninwebtv  -  2 décembre 2023 13:43

Image placeholder

- Publicité-

Le Premier ministre Burkinabé Apolinaire Kyelem, a annoncé vendredi, un ambitieux plan pour renforcer l’autosuffisance énergétique du Burkina Faso, notamment par la construction d’une raffinerie de pétrole et la diversification des sources d’énergie.

Face aux parlementaires le vendredi 1er décembre 2023, le chef du gouvernement de Transition au Burkina Faso, Apolinaire Kyelem, a affirmé que des pourparlers étaient en cours avec la République islamique d’Iran pour la construction d’une raffinerie de pétrole, tandis qu’un mémorandum a été signé avec le Ghana pour l’établissement d’un oléoduc multi-produit. Ces projets, selon le patron de la Primature, visent à garantir un approvisionnement continu en hydrocarbures pour le Burkina Faso.

Du même Pays:
Burkina Faso

Burkina Faso: des centaines de terroristes neutralisés dans le Sahel

Il y a 5 jours 0
Des terroristes ont tenté de s'emparer de la ville de Djibo, au nord du Burkina Faso le dimanche 26 novembre 2023. Mais c'était sans...

Luton Town: Issa Kaboré victime d’une commotion cérébrale

25 novembre 2023 0
En conférence de presse vendredi, l'entraineur du club anglais de Luton Town a donné des nouvelles d'Issa Kaboré, blessé en sélection lors de la...

Burkina: plusieurs morts dans une attaque terroriste dans l’Est du pays

22 novembre 2023 0
Une nouvelle attaque menée par des hommes armés a fait une quinzaine de morts dans l'Est du Burkina Faso, selon plusieurs sources locales. Pour...

Burkina Faso: l’opposant ivoirien Guillaume Soro reçu par Ibrahim Traoré

21 novembre 2023 0
Après sa rencontre avec le président de la Transition nigérienne, l'opposant ivoirien, en exil depuis quelques années, Guillaume Soro, a échangé avec le président...

En parallèle, des avancées significatives ont été réalisées avec la Russie, avec la signature d’une convention en octobre dernier pour la construction d’une centrale nucléaire.

Me Kyelem a expliqué que ces initiatives ambitieuses ont pour objectif de combler le retard accumulé dans la production d’énergie électrique et de renforcer considérablement les capacités énergétiques du pays.

- Publicité-

En complément à ces projets d’envergure, le Burkina Faso s’engage également à exploiter davantage l’énergie photovoltaïque. D’après les annonces du Premier ministre, le Burkina va raviver le projet de construction du barrage hydroélectrique de Noumbiel, anticipant ainsi des bénéfices notables non seulement pour la production électrique, mais également pour l’agriculture et l’approvisionnement en eau.

Actuellement, le parc de production énergétique du Burkina Faso se compose de centrales thermiques et hydroélectriques, avec des capacités respectives de 206,318 MW et 35,9 MVA, ainsi que des centrales thermiques privées de 68,434 MW.