Pétrole au Sénégal : une bonne nouvelle tombe

Par lanouvelletribune  -  11 juin 2024 11:52

Image placeholder

Le Sénégal est en passe de devenir un acteur majeur sur le marché pétrolier africain grâce à l’exploitation imminente de vastes gisements de pétrole et de gaz. Le 11 juin, la compagnie australienne Woodside Energy a annoncé une avancée significative avec le début de l’extraction de pétrole du champ de Sangomar, situé au large des côtes sénégalaises.

Le champ de Sangomar, en eaux profondes à environ 100 km au sud de Dakar, renferme des réserves substantielles de pétrole et de gaz. Ce projet ambitieux, piloté par Woodside Energy, vise une production de 100 000 barils de pétrole par jour, ce qui positionnera le Sénégal comme un nouveau poids lourd sur la scène pétrolière africaine.

Publicité

La mise en production de ce champ marque une étape cruciale pour le pays de la Teranga, qui se prépare depuis plusieurs années à intégrer le club des producteurs de pétrole. Les autorités sénégalaises ont mis en place un cadre réglementaire et institutionnel robuste pour garantir que les bénéfices de cette nouvelle manne énergétique soient partagés équitablement et contribuent au développement économique et social du pays.

La production de pétrole et de gaz de Sangomar est destinée tant à l’exportation qu’à la consommation domestique. Cette dualité stratégique vise à maximiser les revenus générés par les exportations tout en assurant une sécurité énergétique accrue pour le Sénégal. Le gouvernement prévoit d’utiliser une partie de cette production pour alimenter les centrales électriques locales, réduisant ainsi la dépendance du pays vis-à-vis des importations de combustibles fossiles et stabilisants les prix de l’énergie domestique.

L’exploitation du champ de Sangomar devrait également catalyser des investissements dans d’autres secteurs économiques. Des projets d’infrastructure, tels que la construction de nouvelles raffineries, de pipelines et de terminaux d’exportation, sont déjà en cours de planification. Ces développements créeront des emplois et stimuleront la croissance économique dans les régions environnantes.

Les retombées économiques de cette production pétrolière ne se limiteront pas aux seuls revenus directs. Le gouvernement sénégalais a mis en place des mécanismes pour investir les recettes pétrolières dans des projets de développement durable, incluant l’éducation, la santé, et les infrastructures publiques. En outre, des fonds seront alloués pour stabiliser l’économie et amortir les éventuels chocs liés aux fluctuations des prix du pétrole sur le marché international.

Publicité

Le champ de Sangomar, avec ses réserves prometteuses, place le Sénégal sur une trajectoire ascendante dans le secteur énergétique mondial. La production de pétrole et de gaz à grande échelle transformera non seulement l’économie du pays, mais renforcera également sa position géopolitique en Afrique et au-delà.